fbpx

Conseils de musculation

Hamburger

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

X
Accueil > Conseils de musculation > Conseils de perte de poids > La musculation contribue-t-elle ou non à la perte de graisse localisée?

La musculation contribue-t-elle ou non à la perte de graisse localisée?

Ne perdez pas de temps, perdez de la graisse! Comprenez si la musculation aide ou non à perdre de la graisse corporelle.

la musculation aide à la perte de graisse corporelle

Beaucoup de gens cherchent bodybuilder afin de perdre du poids. La plupart de ces personnes rêvent de perte de graisse localisée, que ce soit au niveau de l'abdomen, des jambes ou de toute autre zone qui vous met mal à l'aise dans diverses situations de la vie quotidienne, comme choisir des vêtements ou aller à la plage.

la musculation aide à la perte de graisse corporelle

Nous devons, en priorité, comprendre que le processus de perte de poids à la suite de l'exercice physique se fait par le principe de la transformation énergétique.

Rappelez-vous la phrase du chimiste français Lavoisier «Dans la nature, rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme».

Ce que nous pouvons comprendre lorsque nous l'apportons à notre corps, c'est qu'il fonctionne comme une machine qui transforme l'énergie des aliments en deux facteurs: la chaleur et le mouvement.

L'énergie contenue dans les aliments, qui peut être mesurée en calories (généralement) ou en joules (rares), sert de carburant, nécessaire au maintien des fonctions vitales de l'organisme (fonctionnement des organes, par exemple) ou pour des activités extra-vitales, comme l'entraînement musculation.

On peut, par analogie, comparer le corps humain à une machine, une voiture par exemple. La voiture, comme l'être humain, a besoin de carburant pour fonctionner correctement.

Chaque jour, des quantités de calories sont ingérées par votre corps et des quantités de calories sont dépensées. La différence entre ce que vous consommez et ce que vous dépensez s'appelle équilibre calorique.

Cet équilibre calorique se fait à la fin d'une période, où vous vous endormez et votre corps en profite pour «calculer» comment votre journée s'est passée.

Cet équilibre calorique peut être classé selon 3 situations, très différentes les unes des autres, ce sont:

ª 1 L'équilibre calorique sera positif si la quantité d'énergie (calories / aliments) ingérée est plus que le montant dépensé.

ª 2 L'équilibre calorique sera négatif si la quantité d'énergie (calories / aliments) ingérée est moins que le montant dépensé.

ª 3 L'équilibre calorique sera neutre si la quantité d'énergie (calories / aliments) ingérée est comme le montant dépensé.

Na première situation, là où le bilan calorique est positif, il y a un surplus d'énergie qui n'a pas été dépensé et qui sera stocké. Malheureusement, le tissu adipeux (graisse) est l'endroit privilégié pour notre corps pour stocker le surplus d'énergie.

Ainsi, on observe une augmentation de la graisse corporelle totale, qui peut évoluer vers l'obésité, augmentant le risque de développer des maladies associées à cette situation.

Nas deuxième situation, là où le bilan calorique est négatif, il y a un déficit énergétique. Ce déficit doit être compensé d'une certaine manière pour que l'organisme continue à remplir ses fonctions, dans les limites attendues et normales.

Cette différence négative est compensée par l'énergie stockée dans les tissus adipeux (amas graisseux organiques). Ainsi, il y a une diminution de la graisse corporelle totale.

Na troisième et dernière situation, toute l'énergie consommée est dépensée et non stockée. Ainsi, nous n'avons observé aucun changement morphologique.

Nous pouvons donc conclure que lorsque l'objectif est le minceur, nous devons créer des méthodes pour que équilibre calorique être négatif.

Pour cela, il faut réduire significativement les calories ingérées, par le contrôle alimentaire (régime), associées à une augmentation des dépenses caloriques quotidiennes, grâce à la musculation par exemple.

Les hommes et les femmes diffèrent par la quantité de graisse corporelle totale. Et cette différence est également perceptible dans la distribution des graisses dans tout le corps, principalement en raison de facteurs hormonaux.

Cette répartition différenciée des graisses entre les hommes et les femmes suit un schéma très particulier:

Le modèle de distribution des graisses chez les hommes est le modèle Android, c'est-à-dire une accumulation de graisse dans la région abdominale et dans le tronc. Elle se caractérise par l'accumulation de graisse viscérale (avec risque de troubles dégénératifs chroniques).

musculacao-homme-femme

Le schéma de distribution des graisses chez la femme et le schéma ginoïde, c'est-à-dire, favorise une plus grande accumulation dans la région des hanches et des membres inférieurs (avec un risque plus élevé de dysfonctionnement circulatoire).

A perte de graisse corporelle, en raison d'un bilan calorique négatif, il se produit de manière généralisée (corps entier) et il n'y a aucune preuve scientifique pour soutenir l'idée qu'il existe un moyen de brûler les graisses localisées grâce à des exercices localisés, principalement dans la région abdominale.

Cela dit, je dis que dans les régions du corps où il y a une plus grande accumulation de graisse, il y aura également une plus grande perte de graisse, quelle que soit la performance des exercices localisés (à condition que la condition soit négative, comme nous l'avons déjà observé).

Conclusion:

Nous avons donc conclu qu'il ne sert à rien de faire 5.000 XNUMX exercices abdominaux à différents moments de la journée pour perdre le «ventre» indésirable ou améliorer la taille déformée due à des années d'abus alimentaire.

Les exercices abdominaux, comme tout autre exercice pour n'importe quelle région du corps, travaillent pour augmenter la force, améliorer la posture, etc.

Mais, malheureusement, ils contribuent très peu à la processus minceur, car ils ont une faible dépense calorique.

Par conséquent: les exercices localisés ne contribuent pas à la perte de graisse localisée. L'entraînement et le régime favorisent la perte de poids corporel total.

Avez-vous aimé le contenu? Cliquez sur les étoiles ci-dessous et dites-nous, de 1 à 5, quel est votre score pour ce contenu!

Note moyenne: 4.7
Total des votes: 23

La musculation contribue-t-elle ou non à la perte de graisse localisée?

Articles connexes

Recevez plus d'articles

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

un commentaire


  1. Carla dit:

    Félicitations pour le contenu de qualité, j'ai vraiment aimé les astuces!

Charger plus de commentaires

Laisse ton commentaire!