fbpx

Conseils de musculation

Hamburger

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

X
Accueil > Entraînements > Conseils d'entraînement de la poitrine > Rencontrez 3 erreurs cruciales dans l'entraînement de la poitrine

Rencontrez 3 erreurs cruciales dans l'entraînement de la poitrine

Sachez 3 erreurs commises par de nombreux bodybuilders lors de l'entraînement de la poitrine et corrigez-les, si vous les faites également.

Erreurs d'entraînement pectorales

Popularisé depuis des années comme le fameux «entraînement du lundi» ou même parmi les entraînements les plus attendus de la semaine, le entraînement thoracique il a des propriétés qui rendent justice à son importance. C'est à travers elle que nous réalisons une bonne partie de notre coffre, tant en volume qu'en symétrie, démontrant ainsi une forme vraiment travaillée.

Erreurs d'entraînement pectorales

L'entraînement thoracique est peut-être l'entraînement le plus populaire parmi tous les autres. Avec des exercices de base, cela a été l'une des formations qui reçoit plus d'importance parmi les hommes et une plus grande admiration parmi les femmes. Cependant, malgré tous ces concepts bénéfiques, c'est aussi l'une des formations qui demande plus de soin et, malheureusement, c'est l'une des formations les plus négligées et les plus blessantes à bien des égards. Par conséquent, nous connaîtrons aujourd'hui 3 de ces erreurs et des propositions simples pour les corriger efficacement.

1- Entrelacez vos pouces sur le développé couché

Il n'est pas atypique de voir quelqu'un verrouiller un exercice, en particulier les pectoraux. Parce qu'il s'agit d'un groupe si précis et si facilement affecté par des erreurs cruciales, c'est aussi un groupe qui mérite une attention particulière, après tout, tout accident peut signifier des dommages GRAVES. Ainsi, il ne serait pas possible de commencer sans mentionner l'une des erreurs les plus importantes et les moins observées que l'on puisse voir dans les gymnases de musculation, en particulier dans l'entraînement de la poitrine. Une erreur dont les grands athlètes parlent depuis des années ne se produit pas et, malheureusement, cela se produit encore.

Empreinte avec les pouces entrelacés

Entrelacer vos pouces sur le développé couché peut entraîner d'innombrables troubles du mouvement. Le premier est concernant la sécurité, qui est l'un des aspects les plus prioritaires de la musculation professionnelle, précisément parce qu'aucun athlète ne veut subir de blessures et rester en dehors des championnats. De cette façon, en entrelaçant les doigts, on a des chances de déséquilibres avec la barre, ce qui peut entraîner un basculement de la barre vers la région du cou.

La deuxième perte que nous avons est un un plus grand recrutement de deltoïdes et moins de recrutement de triceps et même du grand pectoral. Sachez que la tendance des bras est d'ouvrir et de projeter les épaules vers le haut lors de cet entrelacement.

La chose correcte est de réaliser l'empreinte dite «sans pouce», qui implique le pouce avec les autres doigts sur la barre, sans l'entrelacer. Lors de la réalisation de ce type de grip, nous avons une plus grande sécurité contre d'éventuels accidents, apportant un meilleur équilibre et stabilité de la barre, nous obtenons une plus grande projection des épaules vers le bas, une meilleure fermeture des coudes et un meilleur travail des pectoraux et des triceps.

Poignée sans pouces entrelacés

Notez que s'il y a des déséquilibres, dans le premier cas, la tendance de la force sera vers les deltoïdes, ce qui peut affecter la coiffe des rotateurs. Contrairement au second cas, où la barre n'est pas susceptible de rouler vers l'arrière du fait de son verrouillage et les risques seront fortement réduits.

Donc, si vous faites cette erreur dans votre entraînement, rendez-vous service et corrigez-la. En plus de vous débarrasser d'éventuelles blessures, vous pourrez concentrer l'entraînement thoracique sur les pectoraux.

2- N'effectuez pas d'échauffement pour les pectoraux

Savez-vous quelle est l'une des blessures les plus fréquentes que j'observe sur la scène de la musculation, en particulier les hommes? Pour ceux qui ont réfléchi aux problèmes de articulations et ligaments de l'épaule, ainsi que des ruptures des pectoraux, tu l'as eu!

Cet échauffement du muscle est fondamental, vous devriez déjà être chauve dans la connaissance et il n'y a aucune raison de trop toucher la même touche. Le chauffage confère à la musculature d'innombrables aspects bénéfiques pour qu'elle puisse fonctionner au maximum et avec une relative sécurité. Entraîner des muscles sans leur donner un échauffement approprié est une exigence unique pour acquérir des revers et divers problèmes. Ces revers vont du manque de résultats aux blessures et au retrait définitif du sport, sans aucune exagération!

Mais y a-t-il un réchauffement spécifique aux pectoraux? Eh bien, je dis généralement que PAS un chauffage spécifique, mais des formes qui contemplent mieux et plus commodément le groupe en focus. En effet, lorsque nous chauffons correctement la musculature cible, en respectant ses conditions naturelles et physiologiques, nous fournissons des résultats tels qu'une chaleur adéquate, due au sang pompé dans le lieu de travail, qui provoque l'expansion naturelle du tissu musculaire. Ces fibres musculaires correctement dilatées ont des effets extrêmement bénéfiques, car un large mouvement dépendra de leur élasticité.

O l'entraînement de la poitrine nécessite un échauffement beaucoup plus précis et cela peut non seulement générer les effets classiques générés par le chauffage, comme la chaleur, mais cela peut également préparer les muscles à des séries plus lourdes. Cela signifie qu'en plus de favoriser la chaleur du muscle, une plus grande extension de ses myofibrilles et sa flexibilité, il faut encore préparer le muscle avec la mise en œuvre progressive de la charge, c'est-à-dire en augmentant progressivement la charge jusqu'à atteindre les conditions maximales souhaitées. Beaucoup de gens, pour terminer leur set avec 180kg et 8 répétitions, pensent qu'ils devraient échauffer les muscles avec 100kg dans le développé couché, ce qui est une grosse erreur. Quelle que soit la charge que vous soulevez à la fin de votre entraînement, vous devez vous échauffer petit à petit et préparer les muscles à recevoir des charges élevées.

On peut penser à un chauffage effectué avec 3 séries sous-maximales avec presque aucune charge et des répétitions rapides et explosives (afin de générer de la chaleur en pompant du sang) et 2-3 séries de préparation pour des charges plus élevées. Logiquement, tout cela dépendra du volume de votre entraînement, ainsi que de la répartition de votre entraînement et de votre individualité physiobiologique, qui est une exigence fondamentale pour décider de tel ou tel échauffement. Rappelez-vous également que malgré ce besoin d'échauffement, vous ne devez pas laisser les muscles auxiliaires comme les triceps s'épuiser (et ils entrent très facilement).

3- Trop d'aide des partenaires d'entraînement thoracique

Dans certains gymnases, le lundi est le jour de la rencontre des "amis du club" qui décident de prendre le temps de 18h00 à 21h00 dans la région des équipements pour le travail de la poitrine afin de réaliser ce qu'ils appellent des "entraînements" ensemble »et racontez aussi un peu votre week-end. Ainsi, ils commencent aussi à s'entraider dans le développé couché, essayant de mettre en série la série pour soulever plus de charge sur deux personnes ... Oups ... Attendez! En deux personnes?

C'est vrai! La formation pectorale pour de nombreuses autres personnes semble être synonyme de lifting égocentrique. Contrairement à d'autres groupes musculaires, l'entraînement thoracique présente une configuration qui permet d'être aidé par de nombreux aspects. Le principal facteur d'une telle aide est le facilité d'assistance, car il suffit de pousser le développé couché vers le haut ou d'aider à fermer les bras du partenaire sur les crucifix et etc.

Partenaire aidant à l'entraînement de la poitrine

Bien qu'une aide à l'entraînement thoracique soit nécessaire, car elle exprime un degré élevé de risque et d'éventuels accidents, cette aide ne doit pas être synonyme de réalisation de l'exercice pour le partenaire, mais fournissez plutôt une plus grande sécurité et confiance afin que vous puissiez effectuer l'exercice en douceur, en vous concentrant si nécessaire. Cette aide ne nécessite pas beaucoup de science, mais elle ne devrait être en mesure de fournir que l'ESSENTIEL pour suivre l'exercice dans sa phase finale.

Alors, au moment de choisir votre partenaire d'entraînement, fuyez vos collègues, si vous êtes un «entraîneur du lundi». Recherchez des personnes qualifiées et qualifiées, qui peuvent vous permettre d'effectuer une formation vraiment maximale. Rappelez-vous également que la charge ne signifie absolument rien. Vous ne ferez pas du bon travail en soulevant 40 kg de chaque côté du banc avec quelqu'un qui vous aide depuis la PREMIÈRE répétition, n'est-ce pas?

Conclusion:

Nous pouvons voir que ces 3 erreurs sont commises par environ 60% des bodybuilders. Et ces mêmes 60% sont ceux qui ont le moins de résultats dans leur formation. Par conséquent, apprendre certaines erreurs à l'entraînement est essentiel pour que vous puissiez les corriger et progresser dans votre entraînement et votre objectif.

Corrigez-les et passez à autre chose. Vous pouvez en faire plus, cela dépend de vous.

Découvrez d'autres erreurs commises lors de l'entraînement de la poitrine: https://dicasdemusculacao.org/conheca-3-erros-no-treino-de-peito-e-nao-os-cometa/

Bon entraînement!

Avez-vous aimé le contenu? Cliquez sur les étoiles ci-dessous et dites-nous, de 1 à 5, quel est votre score pour ce contenu!

Note moyenne: 4.5
Total des votes: 22

Rencontrez 3 erreurs cruciales dans l'entraînement de la poitrine

Articles connexes

Recevez plus d'articles

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

Laisse ton commentaire!