fbpx

Conseils de musculation

Hamburger

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

X
Accueil > La nutrition > Conseils de nutrition sportive > Manger propre X IIFYM: quoi de plus avantageux?

Manger propre X IIFYM: quoi de plus avantageux?

Apprenez ce qui est le plus avantageux pour le bodybuilder, mangez propre ou utilisez la méthodologie IIFYM.

manger-burger-ou-manger-riz-poulet

Qui ne vous a jamais dit que si les aliments sont sains, vous pouvez les manger à volonté? Et ces dernières années, qui n'a jamais entendu dire qu'ils pouvaient manger quoi que ce soit, à chaque fois, à condition que cela ne dépasse pas excessivement leurs besoins quotidiens en macronutriments? Eh bien… Nous parlons, respectivement, de «Eat Clean» et «IIFYM», qui sont deux théories qui ont été pompées et sont devenues à la mode, à l'intérieur et à l'extérieur du gymnase.

manger-propre-vs-iifym

Bien que différentes, elles ont beaucoup en commun et peuvent être des stratégies pour adhérer à des habitudes saines, en particulier pour ceux qui n'ont pas besoin ou qui veulent une alimentation aussi restreinte que la pré-compétition, dans le cas d'un culturiste.

Alors, pourquoi ne pas comprendre un peu plus tout cela?

Eat Clean Vs IIFYM - Une brève comparaison des théories

Ces dernières années, deux aspects qui ont été beaucoup clarifiés par les praticiens de la musculation et le marketing exercé par certaines organisations sont liés au soi-disant «Eat Clean», également connu sous le nom de «Eat clean» et à la théorie la plus récente de l'IIFYM, qui en tant qu'acronyme de L'anglais signifie «Si cela correspond à vos macros», ou traduit par «Si cela correspond à vos macronutriments».

Dans le premier cas, se référant à Eat Clean, nous avons une opinion d'individus qui cherchent à manger proprement, sans utiliser les soi-disant «junkie food», qui sont des jours de repas et / ou de «junk», où la personne se laisse manger quelque chose de différent et qui fuit votre alimentation.

Dans le second, concernant l'IIFYM, nous avons une théorie qui exprime que tous les macronutriments, tant qu'ils sont dans la portion appropriée avec leurs besoins individuels et objectifs, peuvent être ingérés. Par conséquent, si vous avez besoin de 100 g de glucides dans un repas, il est possible de les consommer avec 300 g de patates douces ou 120 g de crème glacée, ce qui pour beaucoup signifie manger ce que vous voulez tout le temps, à condition qu'en quantité suffisante.

manger-propre-contre-nourriture-poubelle

Mais pourquoi comparer les deux théories? En réalité, parce que les deux sont extrêmement proches et, par conséquent, nous pouvons dire qu'ils sont pratiquement les mêmes, mais avec quelques changements que nous devons comprendre et nous feront avoir une bonne idée de ce que beaucoup (pour ne pas dire tous) de professionnels de la musculation faire.

Suivre un régime est flexible

Surtout en basse saison, personne ne peut toujours manger les mêmes choses, surtout si c'est pour des ANS. Imaginez-vous continuer à manger du poulet et des patates douces 4X par jour "pour obtenir des résultats" pendant 25 ou 30 ans de carrière? Cela rendrait n'importe qui fou et causerait de graves dommages et des carences nutritionnelles, en particulier en micronutriments.

C'est précisément pourquoi la plupart des professionnels créent des méthodes pour suivre le régime, sans être limité. Et je ne parle pas de telles recettes adaptées, qui dans ce cas n'ont pas une bonne application.

Dans ce cas, que fait la majorité? Il utilise une sorte d'IIFYM, mais d'une manière différente de ce que propose l'idée initiale. Alors que la théorie est que ce n'est pas grave de manger 100g de crème glacée ou de glucides de riz, les professionnels comprennent l'IIFYM comme «il n'a pas d'importance de manger 100g de riz, 100g de pomme de terre, 100g de pâtes et finalement 100g de Donut». Notez que dans les trois premières citations, nous parlons d'aliments sains et la dernière (les Donuts) a été précédée d'un «éventuellement», c'est-à-dire que ce sont les évasions ÉVENTUELLES du régime.

Parler de manger des aliments solides et complexes, avec des fibres, des vitamines et des minéraux, est très opposé aux sucres simples, par exemple. La réponse du corps est différente, la réponse métabolique est différente et les résultats sont totalement différents. Et c'est précisément ce que peu de gens ne comprennent pas et pensent que les professionnels mangent n'importe quoi à tout moment, ce qui est une GRANDE irréalité. Mais ces «escapades» ont aussi leur importance, tant pour l'esprit que pour le métabolisme, car lorsque la rigueur est maintenue la plupart du temps, la tendance du corps à recevoir des excès est de ne pas les utiliser pour qu'ils soient stockés dans les graisses corporel. Par conséquent, l'importance de faire recevoir le métabolisme des aliments caloriques, même pendant le régime le plus strict.

Il est important d'utiliser des stratégies comme celle-ci, car cela vous aide à échapper à la monotonie, rend le régime polyvalent, fournit autant de nutriments différents que possible au corps et commence à avoir de meilleures performances et une meilleure santé (physique et métallique).

La grosse erreur de l'IIFYM

Quand on parle de IIFYM, on pourrait dire qu'il est possible de gagner de la masse musculaire très facilement avec ces modèles. On sait que la synthèse des protéines n'interfère pas beaucoup avec la fréquence de la consommation de protéines, on sait que le bilan azoté positif est davantage dû à la quantité et à la qualité des acides aminés ingérés tout au long de la journée, on sait que le corps fera la synthèse du glycogène même si vous mangez une fois par jour (si ces quantités sont suffisantes pour cela, bien sûr), et il est également prouvé que la vieille histoire sur l'index glycémique et des choses comme ça n'a aucun sens non plus ... Parmi beaucoup d'autres et points infinis. Donc, si le seul objectif était d'augmenter la masse musculaire, on n'aurait pas à s'inquiéter trop ...

Mais le corps n'atteint pas une augmentation vraiment durable et ne préserve pas la santé en mangeant de cette façon. Pour maintenir une bonne qualité de vie, il est nécessaire d'ajouter des micronutriments en bonne quantité à l'organisme, tels que des flavonoïdes, des caroténoïdes, d'autres nutriments antioxydants, des vitamines, des minéraux, etc. De toute évidence, il est clair pour nous pourquoi l'IIFYM n'est pas l'une des meilleures indications là-bas. Peut-il promouvoir une quantité importante de nutriments antioxydants? Et plus encore: peut-il fournir des quantités de nourriture qui n'améliorent pas les processus inflammatoires? Où sont les nutriments qui peuvent apaiser une inflammation (en tenant compte du fait que les sportifs y sont beaucoup plus sensibles) ou même aider à contrôler les niveaux d'acidité du corps?

manger-burger-ou-manger-riz-poulet

Lorsque nous nous arrêtons pour réfléchir à tous ces détails, nous nous rendons compte que la nutrition est une science complexe et pas aussi simple que ces gens le croient. Il est clair que si l'on ne s'intéresse qu'aux macronutriments, la tendance à avoir des déficits en micronutriments ou à ne pas utiliser tout leur potentiel est très grande.

Si ce n'était pas le cas, il suffirait de manger du riz et du poulet toute une vie et c'est tout, nous serions forts et en pleine santé, mais pas tout à fait, n'est-ce pas? Par ailleurs, la diversité des aliments n'est pas là par hasard, impliquant nécessairement la consommation de la plus grande diversité possible. Et il est inutile de venir avec cette vieille histoire que vous faites IIFYM, mais elle se complète avec une multivitamine ou ne pense pas que l'encapsulé a une fonctionnalité aussi grande que les nutriments d'origine naturelle, car la biodisponibilité, l'utilisation et la métabolisation sont beaucoup plus avantageuses dans le cas de nourriture.

Par conséquent, l'optimisation de votre alimentation va beaucoup plus loin que de se soucier de «combien vous mangez», mais plutôt de vous soucier de «la qualité de ce que vous mangez» et, par conséquent, Eat Clean est bien plus applicable que des méthodes comme IIFYM, qui semble être quelque chose de plus sur les personnes sans discipline.

Conclusion:

Nous avons atteint le point où Eat Clean devient beaucoup plus applicable et efficace, à la fois pour la performance et la santé. L'IIFYM semble être quelque chose pour contourner le manque de connaissances dû aux aspects plus petits (non moins importants) de la nutrition et le manque d'engagement et de discipline, en plus de l'organisation et de la volonté.

Par conséquent, ne nuisez jamais votre santé et vos performances. Prenez soin de votre plus grand atout physique, qui est votre propre corps!

Bonne nutrition!

 

Avez-vous aimé le contenu? Cliquez sur les étoiles ci-dessous et dites-nous, de 1 à 5, quel est votre score pour ce contenu!

Note moyenne: 4.5
Total des votes: 20

Manger propre X IIFYM: quoi de plus avantageux?

Articles connexes

Recevez plus d'articles

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

un commentaire


  1. Gabriel Matsuoka dit:

    Je pense qu'il y avait un manque de meilleures sources pour expliquer l'IIFYM, puisque son idée est que vous mangez une bonne partie de votre temps «propre» en suivant votre routine macro / micro nutriments. Et le jour où «il reste des macros nutritives», vous ajustez un aliment considéré comme des conneries dans une quantité qui «correspond» à ce dont vous avez besoin ce jour-là.

    Répandre l'idée que ce style de «régime» est une chose paresseuse et le manque de discipline ne fera que renforcer ce qui se passe aujourd'hui: des milliers de personnes (pas de fitness, culturiste, etc.) cherchent à améliorer leur santé, en augmentant leur masse maigre et perdant de la graisse, suivant un régime très réglementé, restreint et limité à certains aliments, il ne restera que quelques jours sur ce «régime» et dans le premier moment de rechute il bottera le seau et ira voir le «voleur noir des goûts».

    Après tout, les résultats dont vous rêviez iront à l'égout si vous faites des conneries (sans excès) ou si vous avez donné un coup de pied dans le seau et arrêté de suivre votre régime de super mégahiper contrôlé?

    -

    En relisant l'article, vous vous rendrez compte que bien manger, c'est manger sainement, comme vous l'avez mentionné. L'idée IIFYM est différente de cela.

    http://www.facebook.com/marcelosendonofficial1

Charger plus de commentaires

Laisse ton commentaire!