fbpx

Conseils de musculation

Hamburger

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

X
HOME > Entraînements > Conseils d'entraînement pour les bras > Optimisez l'entraînement des bras et obtenez de meilleurs résultats

Optimisez l'entraînement des bras et obtenez de meilleurs résultats

Apprenez 5 astuces incroyables pour booster votre entraînement des bras

optimisez-votre-entraînement-des-bras-et-obtenez-de-meilleurs-résultats

Jeunes culturistes: Qui ne vous a jamais demandé la taille de votre bras et, quand vous avez répondu, avez-vous été ridiculisé?

Et combien de fois avez-vous mesuré leur circonférence et été déçu de vous-même? ASSEZ !! TOUT VIENT !! MAINTENANT, IL EST TEMPS DE CHANGER ET D'AVOIR VRAIMENT DES ARMES DIFFÉRENTIELS!

Même si votre génétique n'est pas la meilleure, vous obtiendrez d'excellents résultats si vous décidez de continuer avec cet article, donc ça vaut le coup de vérifier !!!!

Les hommes et les femmes doivent avoir bras bien développés. En effet, cet important groupe composé des deux biceps brachii et des deux triceps brachii a des fonctions essentielles au quotidien, comme la poussée et la traction d'objets ainsi que, en plus des fonctions liées aux activités physiques (étant des groupes synergiques avec les autres aussi) et aussi, présentent un contour de symétrie au tronc, ce qui fait, par conséquent, que son sous-développement est extrêmement nocif.

Surtout les hommes ont tendance à vouloir des bras bien développés et c'est peut-être l'un des premiers groupes qu'ils veulent entraîner lorsqu'ils commencent à faire de la musculation.

Les bras sont considérés comme des aspects de la virilité et, essentiellement, ils sont culturellement présents comme synonyme de développement musculaire.

Cependant, même ainsi, les femmes, même si elles ne veulent normalement pas de bras gros et forts, veulent également qu'ils soient proportionnels à leur torse et aient un tonus musculaire dû, après tout, qui aime lever les bras pour dire "au revoir" et voir tout se balancer?

Par conséquent, l'entraînement des bras doit être correctement proportionnel aux objectifs que vous avez l'intention d'atteindre. Mais, en général, il est possible de l'optimiser grandement avec quelques petits conseils, corrections et façons d'effectuer les exercices afin qu'il fournisse de meilleurs stimuli et donc de meilleurs résultats.

En y réfléchissant, que diriez-vous de connaître certaines de ces façons d'optimiser l'entraînement des bras et de commencer à obtenir des résultats plus solides et à grande échelle?

1 # Réduisez le volume d'entraînement des bras

Comme mentionné, les bras ont un niveau d'utilisation très élevé, à la fois au quotidien et dans les exercices de musculation, par exemple.

Les triceps sont utilisés dans tous les exercices de poussée, tandis que les biceps sont utilisés dans les exercices de traction. De plus, même les exercices pour les membres inférieurs nécessitent un travail des bras pour vous stabiliser dans l'équipement ou même pour stabiliser la barre au sommet de votre torse dans le squat (j'espère que vous, même chez Smith, qui n'est plus une bonne option, ne vous accroupissez pas) sans les mains!).

Par conséquent, les chances que les bras entrent naturellement en contact Le surentraînement voire provoquer une blessure due à des efforts excessifs ou même des mouvements répétitifs sont très élevés!

Et, par conséquent, il est nécessaire de réfléchir à la façon de réduire le travail des bras, offrant ainsi une période de récupération plus efficace.

Le premier facteur auquel nous devons penser est alors de réduire le volume d'entraînement des bras. En effet, en plus d'être composés de petits muscles et donc plus facilement exhaustifs, les bras sont déjà fréquemment utilisés.

Il n'est pas nécessaire d'effectuer une formation très volumineuse pour ce groupe, car si vous faites cela, cela sera plus dommageable que de profiter à votre croissance.

Un entraînement qui ne dépasse pas 40 minutes avec deux ou trois exercices pour les biceps et la même quantité pour les triceps avec quelque chose d'environ 2-3 séries dans chacun est déjà largement suffisant.

Même si vous utilisez un type d'ergogène hormonal, il n'est pas conseillé de surentraîner vos bras, car les médicaments ergogéniques ne feront pas de miracles pour empêcher le surentraînement.

Alors, soyez sensé et commencez à vous entraîner plus court, moins encombrant et peu fréquent.

2 # Faire des bi-sets

Bi-ensembles ce sont des séries combinées entre deux exercices, qui peuvent être pour des groupes antagonistes ou pour un même groupe.

Dans le premier cas, on aurait une alternance entre un mouvement pour les biceps ou les triceps suivi pour l'inverse, comme une barre suivi d'une extension de triceps sur la poulie avec barre droite.

Dans le second cas, nous avons le même groupe travaillant avec deux exercices différents comme le fil simultané 45 suivi de la quenouille directe avec la barre EZ ou le test d'extension du triceps suivi d'une plongée dans la machine, dans le cas du triceps.

Travailler avec des bi-sets dans l'entraînement des bras est extrêmement intéressant, car il est possible de réduire la durée de l'entraînement, d'augmenter l'intensité et même, une pompe plus grosse dans le groupe en question.

Il existe des moyens d'optimiser les bi-ensembles à la fois dans le cas du travail avec des muscles synergiques et antagonistes. Dans le premier cas, on peut penser, par exemple, à travailler la tête longue à la tête courte du biceps (focus, en réalité) avec le bi-set précédemment proposé ou, dans le cas du triceps, des têtes différentes (latérales et médianes, comme dans bi-set précédemment proposé).

Dans le second cas, on peut penser à des exercices qui se correspondent et, par exemple, ne vous obligeront pas à vous déplacer de l'autre côté de la salle de sport.

Un filetage direct avec des câbles sur la poulie, suivi d'une extension de corde de triceps également sur la poulie, faciliterait tout le travail et ne ferait pas perdre de temps, ce qui est précieux dans notre entraînement.

Donc, s'il y a un très bon groupe pour utiliser des bi-sets, ce sont les bras, et vous serez certainement surpris par les bénéfices de cette technique.

3 # Mouvements composites de valeur

Os bras ce sont de petits muscles, mais, pour cette raison, ils n'ont pas besoin de beaucoup de feu à l'entraînement. Ainsi, notre première option sera des exercices composés, au lieu de trillions d'exercices isolants.

Les exercices composés sont déjà capables de solliciter toutes les régions des biceps et des triceps. De plus, ils demandent de plus grandes quantités d'unités motrices, entraînant une plus grande activation musculaire, l'utilisation de la force et des fibres musculaires également, permettant, face à une bonne récupération, de meilleurs résultats.

Des exercices tels que la boucle d'haltères ou EZ curl, l'extension du triceps sur la poulie avec la barre de curl ou la poignée en V, le développé couché fermé, la boucle alternée, les barres parallèles et les boucles de la barre de boucle sont d'excellentes options.

Rappelez-vous également qu'une bonne forme sera toujours fondamentale dans l'exécution de ces mouvements, après tout, ce n'est pas parce qu'elles permettent l'utilisation de plus grandes quantités de charges qui donneront de bons résultats si elles n'ont pas de bonnes formes d'exécution.

Il faut dire, cependant, qu'il ne faut pas négliger les exercices d'isolement tels que la boucle française unilatérale, l'extension du triceps avec une prise inversée unilatérale, la boucle concentrée d'haltères ou encore la boucle unilatérale de scott, mais ce sont des exercices secondaires, qui ils ne seront pas les principaux pour une construction efficace de vos bras.

4 # N'utilisez l'équipement que lorsque cela est nécessaire

J'ai toujours rêvé d'acheter un bras blaster, jusqu'au jour où je l'ai fait. En réalité, c'est l'un des accessoires possibles à utiliser dans l'entraînement des bras, ainsi que les gros gripz et les matériaux de sécurité tels que les bracelets ou même la bonne vieille ceinture.

Tous ces matériaux sont efficaces à des moments donnés, mais ils ne seront vraiment efficaces que s'ils sont utilisés au bon moment et de la bonne manière. Leur utilisation excessive peut nuire à vos résultats, plutôt que vous aider.

Par exemple, le bras blaster pour les débutants n'est pas indiqué, car il ne vous obligera pas à créer une stabilisation des bras et de la quantité de flexion de l'épaule pendant le mouvement.

L'utilisation de bracelets compressifs pour ceux qui n'en ont pas besoin peut affaiblir les poignets, de même que l'utilisation de la ceinture.

Fat gripz peut également être utilisé, mais vous devez d'abord développer une force de préhension de vos propres mains.

Donc, sans aucun doute, avec le temps, vous voudrez peut-être tel ou tel équipement, mais vous devriez vous demander à quel point il peut vraiment vous aider et à quel point vous en avez besoin.

Des noms comme Dorian Yates et Mike Mentzer avaient d'excellents avant-bras, ainsi que des bras. Cependant, ils n'ont pas utilisé la moitié de ces accessoires (tout au plus, ils ont utilisé des ceintures et des bracelets pour éviter les blessures par des entraînements de la plus haute intensité), prouvant qu'il est également possible de se développer de manière incontestable et gigantesque en utilisant leur propre corps.

5 # Faites de la musculation

De nombreux bodybuilders, pour ne pas périodiser leur entraînement, négligent l'un des points les plus basiques et classiques de la musculation: je parle justement de la musculation.

Ils sont efficaces dans la mesure où ils favorisent des améliorations du système neuromoteur, ils favorisent des adaptations spécifiques et en grande partie des fibres de type II dans le corps, et ils sont également efficaces pour que, lors du processus d'hypertrophie lui-même, vous utilisez des seuils de charge. plus élevé, puis, grâce à la récupération, obtenir de meilleurs résultats.

En ce qui concerne les armes, les gens ont encore moins tendance à faire de la musculation, alors qu'en réalité cela devrait être une obligation.

L'entraînement en force ne concerne pas seulement les gros muscles comme le dos et les poires, mais tout votre corps.

Alors n'ayez pas peur de la musculation, des séries courtes, des répétitions faibles et d'un seuil de charge élevé! Vous pouvez choisir, par exemple, 2-3 séries par mouvement avec 4-6 répétitions dans chacune d'elles et un repos de 2-3 minutes.

De plus, pas plus de trois exercices sont nécessaires pour les biceps et deux ou trois pour les triceps, valorisant les mouvements composés et, bien sûr, une bonne exécution, qui sont fondamentaux.

6 # Prese pour une formation simple

Les armes ne nécessitent certainement rien de très complexe dans votre entraînement. En fait, ce sont des groupes qui répondent facilement à une formation très basique.

Il n'est pas nécessaire d'utiliser des séries très élaborées, des séries très complémentaires ou quoi que ce soit de ce genre. Vous obtenez certainement beaucoup plus de résultats en faisant les choses de base et traditionnelles.

Optez pour des séries simples, avec un repos moyen entre elles et le tour est joué! N'oubliez pas que la plupart des gens n'obtiennent pas de bons résultats dans leurs bras simplement parce qu'ils les entraînent trop.

7 # Utilisez différents angles de mouvement

L'un des plus grands avantages de l'entraînement des bras n'est pas le développement de techniques d'étourdissement, mais l'utilisation de formes importantes d'angulation.

En effet, nous parlons d'un groupe qui est lié à l'articulation glénohumérale. Cette articulation est la plus mobile du corps.

Selon la façon dont il est positionné, les bras peuvent mieux recruter une région ou une autre de muscles spécifiques.

Par exemple: si nous avons le coude pointé vers le haut et les bras derrière la tête (comme dans le fil français), nous obtenons une meilleure demande pour la longue tête du triceps.

Si on a les bras baissés, meilleur recrutement des parties latérales et médianes du triceps ... Dans les biceps, on obtient un meilleur recrutement de la tête courte quand on a les bras levés, comme dans le fil croisé avec poulie haute ... nous sommes les bras baissés et ainsi de suite.

Par conséquent, afin d'optimiser les différentes sollicitations, il est extrêmement important que l'on fasse varier les degrés d'angle des bras pour obtenir un excellent travail pour les bras en général.

Ce n'est donc pas seulement l'équipement de traction de poulie qui vous donnera des résultats surprenants. Optez pour la liberté de mouvement, sur les machines, les bras derrière la tête, devant et ainsi de suite.

Conclusion:

Les bras sont les biceps et les triceps très recherchés par les hommes et les femmes, en raison de leurs fonctions structurelles, physiologiques et esthétiques.

Cependant, bien qu'il soit simple à développer, de nombreuses personnes ont encore des difficultés à le faire, ce qui rend leurs résultats largement compromis.

Par conséquent, l'utilisation de petites astuces sera essentielle pour que vous obteniez ces bons résultats dans votre entraînement.

Par conséquent, ne les négligez jamais et rappelez-vous également qu'une bonne période de repos combinée à une nutrition cohérente à vos besoins individuels sera toujours complémentaire et indispensable!

Bon entraînement!

Avez-vous aimé le contenu? Cliquez sur les étoiles ci-dessous et dites-nous, de 1 à 5, quel est votre score pour ce contenu!

Note moyenne: 4.7
Total des votes: 21

Optimisez l'entraînement des bras et obtenez de meilleurs résultats

Articles connexes

Recevez plus d'articles

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

Avis 2


  1. Igor Lopes da Silva dit:

    Pourquoi avez-vous dit là-haut que Smith n'était pas une bonne option?

Charger plus de commentaires

Laisse ton commentaire!