fbpx

Conseils de musculation

Hamburger

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

X
Accueil > Conseils de musculation > Conseils de musculation en général > Synergie musculaire antagoniste, agoniste et musculaire!

Synergie musculaire antagoniste, agoniste et musculaire!

Comprenez ce que sont les muscles antagonistes et agonistes et aussi ce qu'est la synergie musculaire!

musculation

L'un des doutes les plus fréquents des personnes qui en savent moins sur la musculation et surtout biomécanique de la musculation et l'une des principales raisons des erreurs commises lors de la configuration de la formation est la relation entre antagonisme, agonisme et par conséquent le synergie musculaire.

musculation

Faisons un petit test pour commencer à illustrer: prenez n'importe quel objet d'au moins 1 kg et tenez-le dans la paume de vos mains. Faites pivoter le bras et laissez-le en position anatomique (dos de la main et paumes en avant). Ensuite, fléchissez les coudes, comme si vous vouliez faire un fil en alternance d'haltères.

Que remarquez-vous?

Parmi plusieurs réactions, on peut observer la travail des biceps, les muscles pronateurs, l'avant-bras, le poignet et même une partie des muscles deltoïdes, permettant la rotation et pourquoi pas la contraction? Tous ces muscles travaillent synergique, l'un aidant et / ou permettant le mouvement de l'autre. Donc, nous avons ce que nous appelons agonistes, c'est-à-dire des muscles qui travaillent simultanément pour un certain mouvement (dans ce cas, la flexion dans l'axe antéro-latéral).

Cependant, ce mouvement n'est possible que grâce à la relaxation d'autres muscles, comme les triceps. A ce moment, les α-motoneurones du triceps sont inhibés, ce qui rend impossible le raccourcissement des fibres et par conséquent la contraction du triceps. Si cela ne se produisait pas, nous ne serions pas capables de fléchir le bras ou nous aurions le bras coincé, raide. Dans ce cas, nous appelons les triceps muscle antagoniste.

Comme nous pouvons le voir, ces fonctions et bien d'autres se produisent simultanément dans tous les muscles du corps dans à peu près tous les mouvements. Il est fondamentalement impossible pour un muscle de travailler sans l'inhibition des autres muscles.

Cependant, plus le nombre de muscles impliqués dans le mouvement est élevé, plus l'analyse est complexe. Par exemple, analyser le développé couché: Quels sont les muscles agonistes? Et les antagonistes? Respectivement, on peut citer les triceps, les deltoïdes, les pectoraux majeurs / mineurs, les trapèzes et les biceps, certains muscles du dos, etc. Bien sûr, je parle toujours de agonisme, on ne peut manquer de mentionner l'abdomen qui est présent dans presque tous (pour ne pas dire tous) les mouvements de la musculation, permettant la stabilité et la fixation du tronc.

Comprendre ce que c'est agonisme et antagosnisme donc c'est beaucoup plus facile d'élaborer plans de formation de manière cohérente organisé (et réalise également de nombreuses erreurs qui sont commises là-bas). Un entraînement, par exemple, ABC 2X dans la semaine (d'ailleurs je trouve ça une grande exagération) s'il est mal divisé peut provoquer une si grande usure et un tel manque de progrès.

Il n'est pas rare de voir des personnes qui effectuent un entraînement de la poitrine et des biceps le lundi puis le mardi effectuer un entraînement du dos et des triceps.

Antagoniste musculaire

Quel est le résultat? Bien sûr, lundi, nous aurons travaillé les triceps indirectement sur l'entraînement de la poitrine et nous les formerons spécifiquement un jour plus tard, sans donner de temps de repos adéquat. Il en sera de même avec les biceps qui auront été travaillés et en retour seront recyclés le lendemain. De plus, le quatrième, les épaules sont entraînées et modifiées le cinquième avec un entraînement des épaules. En plus du manque de progrès, cela entraînera une usure des tendons, des articulations et pourra même provoquer une belle blessure.

L'importance de connaître le biomécanique de la musculation il ne s'agit pas seulement de promouvoir un entraînement correct, mais d'obtenir les meilleurs résultats.

Un autre bon exemple est celui des individus qui oublient, par exemple, qu'un fil de marteau fonctionne aussi les avant-bras avec les muscles radiaux. Et puis l'individu, au lieu de se concentrer sur le travail des autres muscles de l'avant-bras, insiste, par exemple, sur un fil inversé à la fin de l'entraînement des bras. Résultat: surentraînement, clair!

Enfin, il est prudent d'avertir également de deux groupes musculaires dont beaucoup ignorent la synergie: Abdomen, comme déjà dit et lombaire. Ce sont des muscles stabilisateurs qui sont présents dans pratiquement tous les autres exercices. De plus, ils participent jour après jour à nos activités les plus simples aux plus complexes, comme monter les escaliers, descendre ou même marcher. Et, dans le cas du bas du dos, la récupération est encore beaucoup plus lente (environ 7 jours). Donc, ils méritent une attention particulière dans la formation afin que les excès ne soient pas commis (oui, il est beaucoup plus facile de pécher par excès que par manque dans ce cas).

Alors, soyez toujours conscient de tous les muscles utilisés et sachez planifier au mieux votre entraînement, en obtenant de bons gains et en évitant les blessures ou l'usure inutile.

Bon entraînement!

Avez-vous aimé le contenu? Cliquez sur les étoiles ci-dessous et dites-nous, de 1 à 5, quel est votre score pour ce contenu!

Note moyenne: 4.6
Total des votes: 19

Synergie musculaire antagoniste, agoniste et musculaire!

Articles connexes

Recevez plus d'articles

Gagnez GRATUITEMENT un livre électronique avec 20 recettes.

Mettez votre e-mail de côté et recevez un e-book avec 20 recettes pour le gain de masse musculaire et la perte de graisse.

Avis 25


  1. Bruno W dit:

    Bonjour
    Je m'entraîne habituellement du lundi au samedi.
    Côte / poitrine
    Épaule / jambe
    Biceps / triceps
    Je fais toujours une variation dans les stimuli
    Trouvez-vous cela très épuisant?

  2. John Elder dit:

    On peut entraîner tous les muscles en une journée, oui, cela dépend de l'intensité et du but de l'entraînement.

  3. Hudson dit:

    Je veux entraîner tous les muscles en une journée et me reposer le lendemain, répéter le cycle et me reposer le week-end, avec quels groupes musculaires commencer? Le plus grand puis le plus petit? ou est-ce important? parce que j’ai vu que si vous commencez par les biceps ce n’est pas bon car quand vous faites le dos, les performances seront plus faibles, je ne sais pas pourquoi, je sais juste qu’il dit que c’est parce que le biceps est un muscle synergique!

    -

    Entraînez tous les muscles en une journée? Je ne recommande pas de faire cela, mon pote, divisez votre entraînement en 3 ~ 4 jours et vous serez plus efficace. L'entraînement d'un seul coup rendra votre corps plus facile à surentraîner, il sera affaibli et vos gains seront beaucoup plus faibles (si vous avez un gain) que si vous divisez l'entraînement et vous vous entraînez correctement de manière synergique. Et oui, commencez par les plus gros, pour ne pas fatiguer le muscle auxiliaire avant le principal.

  4. Paula dit:

    Salut! J'ai adoré le site, félicitations!
    J'ai une question: je fais de la natation et l'entraînement est plus intense avec des haltères sur les deuxième et quatrième, et mardi et cinquième pompes et redressements assis. Mardi, après avoir fait les haltères, je ressens des douleurs musculaires. Est-ce que cela nuit à l'exercice avec des douleurs musculaires, ou est-ce mieux?

    -

    Cela indique généralement que le muscle n'est pas correctement récupéré. Ce n’est donc pas intéressant.

    http://www.facebook.com/marcelosendonofficial1

Charger plus de commentaires

Laisse ton commentaire!